Centre communautaire chrétien de Saint-Jérôme - Armée du Salut sur Facebook
«Ici n'est pas un lieu, pour les gens parfaits, mais uniquement pour ceux, qui admettent qu'ils sont faillibles, qu'ils ont besoin de grâce et qu'ils veulent faire des progrès.»

Mot de Chantale

petitechantaledalphond

QUEL SERA VOTRE DÉFI EN 2016?

Par Chantale F. Dalphond

Une nouvelle année commence et plusieurs font des résolutions et des promesses. Nous échangeons des souhaits pour la nouvelle année fraîchement commencée, espérant qu’elle nous apportera les choses les meilleures et parfois que la nouvelle année soit plus heureuse que la précédente.

Depuis plusieurs années j’ai renoncé aux résolutions car pour moi les promesses se doivent d’être accomplies, et je sais très bien qu’on tient rarement nos résolutions.

Par contre à chaque année je me lance des défis, je fais des remises en question et me mets des objectifs. Je ne me promets pas de les atteindre mais ce sont des objectifs que je vise avec l’espérance de les atteindre par la grâce de Dieu. Je reste consciente que je vais en atteindre certains et d’autres non, mais qu’à tout le moins, je m’en approcherai un peu plus à chaque jour… chaque année.

L’important pour moi n’est pas tant l’atteinte de mes objectifs durant un temps précis que le chemin parcouru et les leçons que j’y aurai apprises.

Durant ces dernières années j’ai appris à découvrir mes forces et mon potentiel mais j’ai aussi réalisé que certaines de mes forces avaient le potentiel de devenir une faiblesse et une entrave dans ma vie si je ne développais pas son opposé.

J’ai souvent dit que les défauts sont en fait des qualités mal utilisées ou pas développées. Je réalise maintenant que parfois c’est une qualité ou une force surdéveloppée. Un trait de caractère développé à l’extrême sans avoir développé son opposé devient un défaut dans notre vie.

Par exemple la personne avare a certes développé l’art d’économiser mais a oublié de développer la générosité. À l’opposé la personne généreuse à l’excès aurait quant à elle bien besoin d’apprendre à économiser.

En 2016, j’ai le goût de partir en expédition d’exploration intérieure. Nous avons tous des parties de nous non explorées, des talents non développés, des ressources non utilisées et même des facettes de notre personnalité non assumées. C’est dans cette direction que je souhaite m’aventurer cette année.

Galates 5:1 dit : «C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc ferme et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.»

Alors pour moi cette année, c’est le défi que je me lance, l’objectif que je vise. Celui de saisir de plus en plus cette liberté que Christ a déjà acquis pour moi, ce cadeau de la liberté d’être moi-même tel qu’il m’a créé. La liberté d’accomplir ce qu’il me confie avec l’autorité qu’il me donne. De réaliser de plus en plus que le Dieu que je sers est de loin plus qu’assez puissant pour me protéger et diriger mes pas dans la bonne voie en dépit de mes faux pas, de mes faiblesses ou incapacités. Il n’est nullement désespéré.

Alors qu’en est–il de votre défi, votre objectif, votre souhait pour cette année? Je vous encourage à demander à Dieu quel est son défi pour vous.